Ajouter son site à la Search Console

  • Episode N° 2
  • Publié le 01/09/2019
  • Dernière mise à jour le 01/09/2019
Retour à la série

Maintenant que vous êtes bien décidé à utiliser la search console, il est temps de mettre en place l’outil sur votre propre site web.

Pour débuter, comme tous les outils de Google, vous devez utiliser votre compte Google pour vous connecter à la Search Console.

Ajouter une nouvelle propriété

Pour enregistrer votre site, vous devrez ajouter une propriété. Pour cela, rendez-vous dans le coin gauche supérieur et cliquez sur ‘Ajouter la propriété’.

 L’outil vous demandera alors si vous souhaitez ajouter votre site ainsi que tous ses sous-domaines, ou seulement un sous-domaine en particulier. A vous de choisir quelle option est la plus cohérente avec votre besoin. Dans la majorité des cas, je vous conseille d’ajouter votre domaine complet (la première option donc).

Google Search Console ajouter propriete

 Une fois votre domaine ajouté, vous devrez valider le fait que vous êtes bien propriétaire du site internet. Pour cela plusieurs options de validation s’offrent à vous :

Validation par fichier HTML

Pour valider votre site, vous devrez télécharger un petit fichier HTML fournis par la search console (exemple : google71261c9504d81c3a.html). Ce fichier devra ensuite être uploadé sur votre serveur et accessible par URL directe. Pour uploader le fichier, vous pouvez utiliser un outil FTP comme FileZilla par exemple.

Validation par balise HTML

Pour valider votre site en utilisant la balise HTML, vous devrez copier et coller la ligne fournie par la Search Console (exemple : <meta name="google-site-verification" content="pdiDpA1vjrRK5Q4wahB8Q51B8DNPzkDxusAPmEFw5-c" />). Placez cette ligne sur votre page d’accueil entre les balises <head> et </head>. Ensuite retournez sur la GSC et cliquez sur ‘Valider’, l’outil parcourra alors votre page web à la recherche de cette ligne. Pour conserver votre statut de propriétaire, vous ne devrez jamais retirer cette balise de votre site. C’est un léger point noir selon moi.

Validation avec votre compte Google Analytics

La validation par votre compte Google Analytics est relativement simple, à condition d’avoir déjà mis en place Google Analytics sur votre site, et que vous soyez également titulaire du compte Analytics. Personnellement je vous conseille cette option, cela vous forcera à paramétrer Google Analytics, et vous assurera plus tard la possibilité de créer un pont entre les deux outils (nous verrons cela plus tard). Si Google Analytics est correctement installé, alors la Google Search Console trouvera automatiquement le script de suivi et validera la propriété.

Validation avec votre compte Google Tag Manager

De la même manière que la validation par Google Analytics, l’utilisation d’un script Google Tag Manager fonctionnera correctement.

Validation par fournisseur de nom de domaine

Si vraiment aucune autre option n’est possible pour vous, vous pouvez valider votre propriété à l’aide de cette dernière. Pour cela, vous devez avoir accès à votre fournisseur de nom de domaine. Connectez-vous à votre espace client et rendez-vous dans les options de configuration de votre nom de domaine (le fichier Zone.txt) et ajoutez-y l’enregistrement TXT proposée par la Search Console (exemple : google-site-verification=pdiDpA1vjrRK5Q4wahB8R51B8DNPzkDxusAPmEJw5-c).

Les modifications DNS ne sont pas instantanées, vous devrez alors peut-être attendre avant de valider la propriété.

Google Search Console validation propriete

Propriété validée

Une fois la propriété validée, vous avez désormais accès aux premiers rapports de l’outil. Cependant, vous n’avez aucunes données, il vous faudra attendre quelques jours et revenir plus tard pour consulter vos premiers rapports.

Dans la prochaine partie, nous nous intéresserons aux premiers rapports sur la performance de vos pages web dans les résultats de recherche de Google !