Formation Matomo

Mise en place du code de suivi

  • Episode N° 4
  • Difficulté facile
  • Publié le 23/05/2019 par
  • Dernière mise à jour le 15/01/2020

Vous avez débuté l'installation de Matomo et vous voilà bloqué à l’étape 7 ou sur le dashboard sans aucune donnée. Il est temps d’ajouter le tracker JavaScript à votre site internet. Pour cela, plusieurs moyens s’offrent à vous suivant le site que vous possédez.

Exemple de code de suivi

<!-- Matomo -->
<script type="text/javascript">
  var _paq = window._paq || [];
  /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */
  _paq.push(['trackPageView']);
  _paq.push(['enableLinkTracking']);
  (function() {
    var u="//matomo.mon-super-site.fr/";
    _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']);
    _paq.push(['setSiteId', '1']);
    var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0];
    g.type='text/javascript'; g.async=true; g.defer=true; g.src=u+'matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s);
  })();
</script>
<!-- End Matomo Code -->

Matomo et les CMS (WordPress)

Dans la grande majorité des cas, votre site internet est conçu avec un CMS (un outil de gestion de contenu pour le web, comme WordPress par exemple). Pour WordPress, on serait tenté de copier le code fourni par Matomo et de le coller dans le fichier header de notre thème. Le souci avec cette technique est que le code est donc rattaché à la structure de votre thème, et qu’il vous faut des compétences techniques pour ajouter ce petit morceau de JavaScript directement dans le code de votre site (de plus, sans thème enfant, il faudra recommencer la manipulation à chaque mise à jour du thème). Sinon, je vous conseille d’installer le plugin Matomo officiel qui permet de mettre en place le suivi sur un site WordPress en quelques secondes, vous pouvez le télécharger à cette URL : https://fr.matomo.org/blog/2019/10/matomo-analytics-for-wordpress-beta/

Une fois installé, le plugin vous guide dans la mise en place du code de suivi sur votre site. Une fois enregistré, rendez-vous sur la page d’accueil de votre site internet et changez de page, vous devriez alors voir apparaître votre première visite dans votre interface Matomo. N'oubliez pas de régler la date sur celle d'aujourd'hui, de base Matomo est réglé sur la date de la veille. 

Si aucune donnée ne remonte, il se peut également que ce soit due à l'activation de la fonctionnalité DoNotTrack dans votre navigateur, ou que vous soyez en navigation privée.

Personnellement, j’utilise une extension chrome appelée ‘Wappalyzer’ qui détecte automatiquement les technologies utilisées sur les sites internet où je navigue. En un simple clic, je peux donc savoir si mon tracker est déployé correctement ou non.

Matomo sans CMS

Pour un site qui n’utilise pas de CMS, je vous conseille de créer un petit fichier dans lequel vous insérerez le code de suivi, et de l’inclure ensuite sur chaque page de votre site. On verra par la suite que la taille du code de suivi est susceptible de varier en fonction des besoins de chacun. De plus, ce genre de technique permet une maintenance du code de suivi beaucoup plus simple et rapide.

Pour vérifier que les données remontent correctement dans Matomo, il ne vous suffit plus que de changer de page plusieurs fois (assurez-vous que le DNT ne soit pas activé sur votre navigateur et que vous autorisez les cookies). Une fois quelques pages parcourues, vous devriez voir sur le dashboard de Matomo votre première visite (assurez-vous également de bien avoir sélectionné la date du jour au niveau du dashboard).

Hors la loi ! Ne partez pas ce n’est pas fini, dans le prochain épisode, nous verrons comment nous conformer au RGPD avec Matomo et son tracker JavaScript en utilisant les outils prévus à cet effet.